Château-Roussillon : Le parc à thèmes suscite débats et questions

A l’initiative de l’association Perpignan équilibre, présidée par Clotilde Ripoull s’est tenue une réunion d’information sur le « projet de parc à thème », le 4 avril dernier. Cette rencontre à laquelle assistait 70 personnes a permis de cerner les inquiétudes et les questions.

L’absence de concertation et d’information sur ce projet a été unanimement déplorée. Car ce projet concerne un quartier, ses habitants, et d’une manière générale tous les Perpignanais, du fait de l’histoire de Château-Roussillon.

 

Elle est d’autant plus mal ressentie que Château-Roussillon est oublié par la municipalité : voirie vétuste, absence d’éclairage public, problèmes de réseaux d’eau, dépôts d’ordures sauvages, impôts locaux exorbitants, contraintes urbanistiques fortes et en particulier avec les bâtiments de France, Musée archéologique à l’abandon.

 

Dans ce contexte, le soutien du Maire à ce projet interroge. La mairie va-t-elle réaliser des investissements importants jamais réalisés jusqu’alors ?

 

Clotilde Ripoull a donné la parole à Jean Rigual, ancien adjoint à l’urbanisme de Perpignan et riverain. Ensemble, ils ont rappelé les étapes à venir. La procédure passera par une enquête publique. Les habitants pourront alors s’exprimer et y faire part leurs craintes et oppositions.

 

La municipalité n’a donné aucune suite aux sollicitations de Perpignan Équilibre, Pierre PARRAT ne voulant visiblement pas prendre la parole sur ce dossier. En revanche, Clotilde Ripoull a pu rencontrer le promoteur pour défendre la position des riverains. Ce dernier voudrait obtenir un permis d’aménager d’ici fin 2018, pour une inauguration du parc en 2021.

 

Le promoteur s’est dit prêt à répondre aux habitants. L’association Perpignan équilibre va poursuivre son travail de concertation et souhaite organiser une réunion collective avec le promoteur, C. Blanc, au cours du mois de mai.

Fichiers joints: