La mobilisation contre le projet Comteroux

Raser les anciens ateliers Comteroux et les transformer en nouveau centre commercial est un projet qui a connu de nombreux rebondissements. L'association Perpignan Equilibre continue de se battre pour que ce projet de centre commercial ne voit pas le jour.

L'association perpignan Equilibre et les deux associations de commerçants du centre-ville présidées par Nadia Kharbouch et Bertrand Meunier s'opposent à ce projet pour les raisons suivants :
- La prolifération des surfaces commerciales de périphérie a asphyxié les commerces du centre-ville avec un nombre croissant de vacances commerciales y compris maintenant dans les centres commerciaux eux-mêmes ;
- Un programme public d'investissement destiné à redynamiser le cœur de ville et bénéficiant de fonds de la Caisse des Dépôts et Consignation a été initié à Perpignan, il serait incohérent, que dans le même temps, les pouvoirs publics autorisent le développement d'un nouveau centre commercial de plus de 13000 m2 à moins de 3 km du centre-ville.
- La zone de la porte d’Espagne, avec des voies routières insuffisantes, est déjà saturée de véhicules ... ce projet créerait des nuisances supplémentaires considérables tant pour les riverains que pour l'ensemble des Perpignanais (temps de trajets rallongés, pollution).

Historique du projet :

Le 23 mai 2016 :  la commission départementale d’aménagement commercial (CDAC) a rendu un avis défavorable à l’encontre du projet « Patio Comteroux » porté par la société SOPIC.
L’entreprise a alors déposé un recours auprès de la commission nationale d’aménagement commercial (CNAC).

Jeudi 29 septembre 2016: La CNAC donne un avis défavorable.

20 Octobre 2017 : le promotteur immobilier propose un nouvel projet plus "petit". La CDAC donne un avis favorable au projet de centre commercial. Vote favorable de la part de deux élus de Perpignan M. Barbe Pierre et M Ruel Stéphane, représentants la Mairie et l'Agglo.

10 novembre  2017 : L'association Perpignan Equilibre a fait appel auprès de la CNAC

Perpignan équilibre avec d'autres associations : les commerçants de l'avenue Torcatis, vélo en Têt, les riverains de la place Cassanyes, des représentants des conseils de quartier centre ancien, Baléares, gare, Agissons, ainsi qu'une centaine de commerçants du coeur de ville souhaitaient que Monsieur Vignes, préfet des Pyrénées-Orientales, fasse appel en CNAC et nous reçoive pour discuter de la mise en place d'un moratoire.

Il n'a pas répondu à notre courrier et n'a pas voulu nous recevoir !

Parce que nous sommes convaincu de la valeur de nos combats, nous sommes allé jusqu'au bout de notre démarche. Aujourd'hui, l'association Perpignan équilibre, associée à des commerçants indépendants de #Perpignan a déposé un recours en CNAC, Commission Nationale d'Aménagement Commerciale, contre le nouveau projet Comteroux validé par la CDAC du 20 Octobre 2017.

La CNAC a maintenant 4 mois pour statuer...à suivre